Galeristes

0:00
0:00

Ils sont Galeristes

Informations

Club privé ouvert
sur rendez-vous

Fr - Paris

Portrait par Grégoire Prangé

Ce n'est pas une galerie. Proche d'un salon contemporain ou d'un petit centre d'art, mais s'en distinguant toutefois. Tentez de le définir et il vous échappe, tant les formes qui s'y font et défont quotidiennement sortent des habituels cloisonnements du monde de l'art. Fondé en 2011 par Isabelle Suret, le 7.5 club ne cesse de surprendre et d'ouvrir le dialogue, à la croisée des arts plastiques, de la performance, de la danse, de la musique et de la philosophie. Telle une onde radio l'énergie se diffuse, 7.5 comme hybridation expérimentale.

La genèse du 7.5 club commence dans les années 1990 à Paris. Isabelle Suret initie une série d'expositions nomades qu'elle appelle Chez l'un, l'autre. En pleine crise de l'art contemporain, elle s'éloigne des iconiques murs blancs et de leurs codifications muséales pour se tourner vers des espaces domestiques, habités. Les artistes sont invités à profiter de cette liberté pour inscrire leur oeuvre dans un environnement réel, un lieu de vie, et à initier ainsi une rencontre intime avec le public. En parallèle de ces expositions, Isabelle Suret dirige la galerie Anton Weller et participe à de nombreuses foires internationales, pendant plus de 15 ans, jusqu'au tournant des années 2010.

C'est alors que naît ce qui pourrait être vu comme l'accomplissement de ces expositions nomades: le 7.5, club privé bien qu'ouvert, niché dans un lieu tenu secret au coeur de Paris. Le club est à la fois lieu de soutien aux artistes, espace alternatif d'expériences artistiques pourvu d'une totale liberté d'innovation et forum intimiste propice à la rencontre et au dialogue.

Au centre de l'esprit du 7.5 club, il y a les artistes. Qu'ils soient invités à réaliser une performance — comme Véronique Hubert, Valentina Lacmanovic, Ninar Esber ou plus récemment Studio Fasse —, pour une exposition (ici on préfère parler de rencontre) — comme David Miguel dernièrement, ou encore Gilles Delmas —, ou qu'ils participent au programme de résidence et à toute autre proposition, le maître mot est liberté, liberté créative, liberté d'accrochage: le club devient espace de jeu, propice à l'expérimentation. Certains projets marquent d'ailleurs par leur ampleur, comme — s'il ne fallait citer qu'un exemple — la proposition du collectionneur Olivier Chatenet en 2014, autour d'Yves Saint Laurent.

Isoler c'est détruire et Isabelle Suret l'a bien compris, elle qui tient à faire dialoguer les arts entre eux, mais aussi avec d'autres disciplines de la pensée, et notamment la philosophie. En 2015 elle inaugure le Jardin Philosophique, une série de rencontres avec des philosophes et penseurs de notre temps autour de thématiques variées, comme le biomimétisme (Kalina Raskin), chamanisme et physique quantique (Philippe Bobola), le temps (Étienne Klein) ou la joie (Charles Pépin). Le club devient lieu d'écoute, de réflexion et de conversation, de mouvements intérieurs et d'enrichissements mutuels.

Cette grande transversalité qui d'une certaine manière façonne l'identité même du club, nous la retrouvons dans sa communauté, aux multiples visages. C'est elle qui fait la vitalité de cette initiative, sa pertinence et sa richesse au quotidien. Car le sept cinq c'est avant tout un regroupement d'amoureux de la culture, un réseaux d'artistes, une équipe passionnée, un lieu en bouillonnement permanent, aussi bien des corps que des esprits: une communauté bien vivante. Portrait réalisé dans le cadre de Galeristes 2019, avec Jeunes Critiques d'Art

Artistes

Michael Aerts

Pierre Andreotti

Joël Andrianomearisoa

Virginie Barré

Taysir Batniji

Fouad Bellamine

Pierre Blanchard

sans-titre-2017
7.5 club
Pierre Blanchard
Sans titre, 2017
Stylo, pinceau

14 × 10 cm
sans-titre-2017
7.5 club
Pierre Blanchard
Sans titre, 2017
Stylo, pinceau

14 × 10 cm
sans-titre-2018
7.5 club
Pierre Blanchard
Sans titre, 2018
Stylo bille

21 × 30 cm

Olivier Blanckart

Max Boufathal

Charley Case

Gilles Delmas

Simon DK

Aurélie Dubois

Raphaële Duchange

Mohamed El Baz

Vidya Gastaldon

Douglas Gordon

predictable-incident-in-unfamiliar-surroundings-1995
7.5 club
Douglas Gordon
Predictable incident in unfamiliar surroundings, 1995
Vidéo

23 minutes

Véronique Hubert

Armand Jalut

Véronique Joumard

Marion Laval-Jeantet

Julie Legrand

noir-mon-coeur-noires-les-ronces-2018
7.5 club
Julie Legrand
Noir mon coeur, noires les ronces, 2018
Verre noir, groisil

55 × 35 × 50 cm
bulles-d-ambre-2017
7.5 club
Julie Legrand
Bulles d'ambre, 2017
Pierre et verre soufflé au chalumeau

60 × 35 × 33 cm

Stéphane Magnin

Myriam Mechita

David Miguel

sans-titre-2015
7.5 club
David Miguel
Sans titre, 2015
Collage, montage de photographies

21 × 29,7 cm
sans-titre-2017
7.5 club
David Miguel
Sans titre, 2017
Collage, photographie, dessin stylo bille, feutre

20 × 20,8cm

Malekeh Nayiny

Saba Niknam

i-ll-tell-you-a-story-about-polar-bear-and-winter-2019
7.5 club
Saba Niknam
I'll tell you a story about polar bear and winter, 2019
Technique mixte

50 × 79 cm
twins-2019
7.5 club
Saba Niknam
Twins, 2019
Technique mixte

21 × 45 cm
travelling-all-aroud-the-word-in-my-bedroom-with-ethnic-clothes-2014
7.5 club
Saba Niknam
Travelling all aroud the word in my bedroom with ethnic clothes, 2014
Photographie

Yazid Oulab

Laurent Perbos

Camille Renarhd

Jeanne Susplugas

Olga Titus

crystallization-2017
7.5 club
Olga Titus
Crystallization, 2017
Full HD

6 min 49'
tienes-un-mensaje-2016
7.5 club
Olga Titus
Tienes Un Mensaje, 2016
Full HD

13 min 31'

Michel Verjux