Galeristes

0:00
0:00

Ils sont Galeristes

Informations

La galerie est ouverte du mardi au vendredi, de 10h à 12h30 et de 14h à 19h, et le samedi de 14h à 19h

22, rue du Bac
Fr – 75007 Paris

Portrait par Henri Guette

Galerie Jean Fournier

Un héritage au présent

Il est rare qu’une galerie survive à son créateur. C’est sans doute là qu’il faut voir l’oeuvre de Jean Fournier (1922-2006), connu pour son soutien à des peintres comme Simon Hantaï, Claude Viallat ou Pierre Buraglio. L’esprit de découvreur, d’avant-garde, se perpétue aujourd’hui au travers des choix d'Émilie Ovaere-Corthay. Directrice depuis 2013, elle revendique cet héritage qu’elle interprète au présent et considère comme un «limon fertile». De son vivant, Jean Fournier pouvait se targuer d’être le seul galeriste à représenter trois générations d’artistes. La famille s’est depuis agrandie et compte de nouveaux noms comme Armelle de Sainte Marie et Christophe Robe, Dominique De Beir et Fabienne Gaston-Dreyfus. Si les foires rendent compte de ces dialogues au-delà des courants et des pratiques, c’est que l’identité même de la galerie réside dans le croisement. Des artistes de Supports/Surfaces voisinent avec d’autres de l’abstraction lyrique ou de l'expressionnisme abstrait sans que l’on puisse faire de généralisation: ils se nourrissent mutuellement. L’abstraction ne se pense plus en opposition à la figuration, et la peinture aujourd’hui se regarde sur sa capacité à faire image.

L’expertise picturale de la galerie se fonde sur le dialogue, notamment entre l’art moderne et l’art contemporain. Les choix se font collégialement avec Martina Mutti, responsable des expositions et relations avec les artistes, et Harry Ancely en charge des foires, de la presse et de la communication. Émilie Ovaere-Corthay, ancienne conservatrice du musée Matisse du Cateau-Cambrésis, revendique une gourmandise de la couleur et une attention à ce qui se joue dans les ateliers. L’esprit de la galerie se situe à la fois dans sa fidélité aux artistes et sa capacité de renouvellement, qui traduisent un suivi critique et des interrogations constantes. Par l’attention qu’elle porte aux expositions et publications, l’ancienne conservatrice entretient un patrimoine et fait vivre une tradition. Au-delà d’une dimension mercantile, la galerie Jean Fournier représente une collection et une histoire. L’engagement de sa directrice relève du coup de coeur, qui se manifeste durablement dans le travail qu’elle réalise pour expliciter des démarches singulières, les confronter, les révéler au rythme d’accrochages historiques, monographiques ou collectifs. C’est bien finalement parce qu’il s’agit d’une histoire contemporaine que la galerie Jean Fournier sait rassembler les amateurs de longue date comme les curieux. Portrait réalisé dans le cadre de Galeristes 2020

Expositions

Garden Party, 2020
Joan Mitchell & Jean-Paul Riopelle, à la rencontre de Jean Fournier, 2019
Pierre Buraglio, Incontri, 2019
Fabienne Gaston-Dreyfus, Le paradis brûle, 2017
Claude Tétot, Œuvres-2013-2016, 2016
Petits & grands tableaux en souvenir de Jean Fournier, 2016
Nicolas Guiet, jfnvjqevemv, 2015

Artistes

Pierre Buraglio

Dominique De Beir

planche-dentelle-2020
Galerie Jean Fournier
Dominique De Beir
Planche dentelle, 2020
Peinture impact sur carton imprimé

210 × 160 cm

Armelle de Sainte Marie

Jean Degottex

papier-plein-n-9-1976
Galerie Jean Fournier
Jean Degottex
Papier plein n°9, 1976
Incision soulevée sur papier

80 × 60 cm

Sam Francis

Fabienne Gaston-Dreyfus

Gilgian Gelzer

Nicolas Guiet

Simon Hantaï

Hélène Valentin

Frédérique Lucien

Pierre Mabille

Bernard Moninot

horizon-n-5-1997
Galerie Jean Fournier
Bernard Moninot
Horizon n°5, 1997
Acrylique et encre sur papier

158 × 490 cm

Michel Parmentier

Jean-Paul Riopelle

Christophe Robe

sans-titre-2020
Galerie Jean Fournier
Christophe Robe
Sans titre, 2020
Acrylique sur toile

210 × 160 cm

Kimber Smith

Peter Soriano

what-remains-n-1-2020
Galerie Jean Fournier
Peter Soriano
What remains n°1, 2020
Encre sur papier

28 × 38 cm
what-remain-n-5-2020
Galerie Jean Fournier
Peter Soriano
What remain n°5, 2020
Encre sur papier

38 × 28 cm

Claude Viallat