Galeristes

0:00
0:00

Ils sont Galeristes

Informations

La galerie est ouverte
sur rendez-vous

Le Grand Vaupiard
Fr – 35800 Saint-Briac-sur-Mer

Portrait écrit par Horya Makhlouf

Christine et Philippe Benadretti partagent deux passions: l’art contemporain et la Bretagne. Ils ouvrent la Galerie des Petits Carreaux en 2011 à Paris dans la rue du même nom, où ils mettent à l’honneur la scène artistique bretonne dans sa diversité d’âges et de pratiques. Mais très vite ils décident de migrer en Bretagne et aménagent un espace d’exposition de 80m2 dans leur maison de Saint-Briac. Ils y organisent de nombreuses expositions et résidences.

Le couple a commencé à collectionner il y a des années. Des artistes pour la plupart issus de la scène française et comptant parmi les principales figures de l’Histoire de l’art contemporain. Pas complètement satisfaits par l’expérience, ils aspirent à plus d’activité au sein d’une scène encore plus contemporaine, qu’ils voulaient participer à défricher et à soutenir davantage.

En 1996, Christine Benadretti crée In Situ, une des premières biennales d’art contemporain en extérieur à Enghien-les-Bains, en collaboration avec la commissaire Catherine Grout. Elles y invitent des artistes de renom: De Daniel Buren à Tadashi Kawamata, en passant par Candida Hofer, Beat Streuli, Heimo Zobernig et Franz West. L’expérience dure 10 ans.

Une fois installée à Saint-Briac, Christine Benadretti expérimente d’autres formes de soutien aux artistes. Elle crée l’association festivart, et initie, dès 2015, les Rendez-vous à Saint-Briac, en hommage à son ami artiste Gilles Mahé. Pendant le week-end de l’Ascension, les galeries et lieux d’artréunis pour l’occasion, investissent le centre-ville du village breton et y aménagent un parcours de découverte de l’art contemporain, dont le succès est allé croissant au fur et à mesure des éditions. En 2019, a eu lieu la quatrième édition.

Avec son mari Philippe Benadretti, la Galerie des Petits Carreaux est le premier accomplissement pérenne de leur ambition commune de soutien et de dévouement aux arts. En son sein, le couple offre moyens et visibilité à des artistes qu’ils ont parfois repérés dès leur sortie d’école d’art et qu’ils accompagnent, depuis, sans relâche, avec autant d’enthousiasme que de passion et de générosité. Au fil des ans, une relation de confiance s’est tissée avec ces «protégés», que le couple en est venu à appeler sa propre famille.

Aujourd’hui, ils démarrent une nouvelle aventure en investissant le Domaine de la Ferme du golf de Lancieux, et la Galerie des petits carreaux devient le «Meyer Zevil Art Projects». Le cocon-refuge breton ouvre ses portes à une résidence d’artistes, des ateliers et un vaste lieu d’exposition. Véritable projet philanthropique, de soutien aux arts et aux artistes, il accueillera les projets sélectionnés par le couple et le dynamique commissaire d’exposition auquel il s’est associé, Nicolas de Ribou. Directeur artistique de l’édition 2016 de la foire alternative POPPOSITIONS à Bruxelles, ancien curateur de la Collection Famille Servais, le commissaire d’exposition indépendant partage le désir de Christine et Philippe Benadretti de penser un ordre de monstration et de défense de l’art contemporain libéré des contraintes de marché, et avant tout nourri par la passion qui anime ses acteurs et actrices.

Au Domaine de la ferme du Golf, c’est dans une autre temporalité que s’inscrivent les démarches poursuivies par les artistes accueillis, non soumises aux exigences effrénées de production ou de vente. Le couple y renoue avec la figure du mécène amoureux des arts et défenseur des artistes qu’il a choisi de représenter en leur offrant la possibilité d’une liberté émancipatrice, un espace alternatif dans lequel chercher, créer, et prendre le temps nécessaire au développement, au partage et à la transmission d’une passion dont l’ampleur ne semble jamais devoir s’essouffler. Portrait réalisé dans le cadre de Galeristes 2019 avec Jeunes Critiques d’Art

Expositions

Joachim Monvoisin, Le Marcheur et l'Alchimiste, 2018, photo Éric Megret, Image & Co
Joachim Monvoisin, Le Marcheur et l'Alchimiste, 2018, photo Éric Megret, Image & Co

Artistes

Laura Bottereau & Marine Fiquet

aux-corneilles-2018
Meyer Zevil Art Projects
Laura Bottereau & Marine Fiquet
Aux corneilles, 2018
jusqu-au-jour-1-2017
Meyer Zevil Art Projects
Laura Bottereau & Marine Fiquet
Jusqu'au jour 1, 2017
jusqu-au-jour-2-2017
Meyer Zevil Art Projects
Laura Bottereau & Marine Fiquet
Jusqu'au jour 2, 2017

Léa Bénétou

Pierre Budet

Bruno Fontana

Nikolas Foure

Pierre Galopin

Ron Haselden

Vincent Victor Jouffe

Sharon Kivland

Maison Moche

recherches-n-1-2018
Meyer Zevil Art Projects
Maison Moche
Recherches n°1, 2018
Photo Camille Dronne
recherches-n-2-2018
Meyer Zevil Art Projects
Maison Moche
Recherches n°2, 2018
Photo Camille Dronne

Damien Marchal

Mazaccio & Drowilal

still-life-with-padlock-2016
Meyer Zevil Art Projects
Mazaccio & Drowilal
Still life with padlock, 2016
still-life-with-pink-pin-2016
Meyer Zevil Art Projects
Mazaccio & Drowilal
Still life with pink pin, 2016
still-life-with-soft-cursor-2017
Meyer Zevil Art Projects
Mazaccio & Drowilal
Still life with soft cursor, 2017

Joachim Monvoisin

John Timberlake

google-painting-pointer-4-39-36-07-2009
Meyer Zevil Art Projects
John Timberlake
Google painting (Pointer 4 39 36 07), 2009
google-painting-pointer-29-58-39-23-2009
Meyer Zevil Art Projects
John Timberlake
Google painting (Pointer 29 58 39 23), 2009
google-painting-pointer-34-29-44-53-2009
Meyer Zevil Art Projects
John Timberlake
Google painting (Pointer 34 29 44 53), 2009

Yves Trémorin

main-robotique-prensilia-ih2-azzura-2018
Meyer Zevil Art Projects
Yves Trémorin
Main robotique Prensilia IH2 Azzura, 2018
replique-de-la-combinaison-d-eva-a7-lb-2018
Meyer Zevil Art Projects
Yves Trémorin
Réplique de la combinaison d'EVA A7-LB, 2018