Galeristes

0:00
0:00

Ils sont Galeristes

Informations

La galerie est ouverte du
mardi au samedi de 10h30 
à 13h et de 14h30 à 19h

31, rue de Seine
Fr – 75006 Paris

Portrait par Henri Guette

Déplacer les cartographies de l’art

 

Le numéro indique une adresse, 31 rue de Seine, mais le projet dépasse les murs d’une galerie. Comment en effet défendre une scène africaine de l’art contemporain sans quitter Paris ou chercher à changer de tropisme? Charles-Wesley Hourdé et Clémence Houdart fondent 31 Project en 2019 avec l’idée d’une galerie en mouvement constant entre les deux continents. Spécialiste en arts classiques d’Afrique, d’Océanie et des Amériques, Charles-Wesley Hourdé a déjà sa galerie au même numéro quand il rencontre Clémence Houdart, consultante indépendante en arts visuels. Ensemble ils décident de se lancer dans cette nouvelle aventure. Clémence Houdart s’intéresse alors depuis plusieurs années aux réseaux artistiques en Afrique et souhaite, pour lancer le projet, mieux faire connaître les artistes d’Afrique australe (Afrique du Sud et Zimbabwe notamment), encore négligés en France. «Il ne s’agit pas, comme on a pu le lire, d’une scène émergente mais d’une scène en pleine ébullition sur laquelle on manque de regards». Plus centrée sur les scènes de l’Afrique de l’Ouest et francophone, la place parisienne manquait de perspectives. 

 

«Il serait vain de prétendre représenter un continent dans son ensemble», préviennent les deux partenaires. Attachés à mettre en lumière les dynamiques artistiques propres à un territoire, ils suivent le fil de leurs rencontres pour construire leur programmation. En 2020, Temitayo Ogunbiyi et Kelani Abass, deux artistes vivant à Lagos au Nigeria, se sont chacun vu exposés aux murs de la galerie. La structure souple de 31 Project permet de suivre au plus près l’activité des artistes, ainsi que de les défendre au mieux. Qu’il s’agisse de l’organisation d’une exposition, d’une édition (puisque chaque accrochage monographique s’accompagne d’une publication), ou même d’une présence dans les salons, tout est possible. Avec leurs profils complémentaires, Clémence Houdart et Charles-Wesley Hourdé conjuguent leurs réseaux et leurs idées aussi bien dans le champ de l’art ancien que celui de l’art contemporain. Capables de dresser des ponts singuliers entre les deux, comme lors de leur première exposition avec Fatoumata Diabaté, ils combinent leurs approches et construisent une vision singulière. Clémence et Charles préfèrent parler de «collaboration» avec les artistes, une manière de décloisonner et penser différemment la relation à l’art, sa diffusion et la promotion de ceux qui le font. Portrait réalisé dans le cadre de Galeristes 2020.

Artistes

Kelani Abass

Fatoumata Diabaté

Hélène Jayet

Epheas Maposa

Georgina Maxim

ma-mere-ii-2020
31 Project
Georgina Maxim
Ma mère II, 2020
Technique mixte

125 × 160 cm
Photo Studio Shapiro

Evans Tinashe Mutenga

Temitayo Ogunbiyi