Galeristes

0:00
0:00

Ils sont Galeristes

Informations

Projet sous le commissariat
de Lucas Djaou, visible du
mercredi au samedi de 14h à 19h

61, rue de la Verrerie
Fr – 75004 Paris

Portrait par Henri Guette

Croire aux rencontres pour de nouvelles aventures

Lucas Djaou croit aux rencontres. C'est dans les salles des ventes et les galeries de Saint-Germain-des-Prés qu'il a ses premiers chocs esthétiques. Rapidement il part à la rencontre des artistes et entre dans leurs ateliers avec la sincérité d'un admirateur et la facilité d'un passionné. Il développe un oeil qui s'enrichit indifféremment de l'observation de toute forme d'art. Toujours curieux, Lucas Djaou prise le risque et la liberté de mener les projets qu'il entend. Remarqué par sa collaboration avec la galerie Patricia Dorfmann, il oeuvre à la découverte de nouveaux artistes comme à la remise en lumière d'autres, oubliés.

Lucas Djaou travaille au coup de coeur et au gré des rencontres. Il ne refuse pas de repenser autrement la façon de montrer une oeuvre au public et de sortir du format de la galerie. Travailler par projets, comme il l'affirme avec sa structure YES, WE LOVE project, lui permet de gagner en liberté. Lucas Djaou s'affranchit d'une actualité de l'art pour faire valoir des choix esthétiques, développer d'autres histoires. Prêt à défendre Maryan S. Maryan (Pinchas Burstein), peintre naturalisé américain qui vécut longtemps à Paris, mais aussi des oeuvres perdues de vue comme celle de Gérard Tisserand ou encore des découvertes originales comme le travail hors norme de l'artiste indonésienne Ni Tanjung dont il représente les estates, Lucas Djaou est soucieux de montrer au public des oeuvres majeures. Portrait réalisé dans le cadre de Galeristes 2020